(An Auld English Song) :
The Derby Tup



Editeur :

Editions Nomades, Geneva, November 1st, 1981.

Texte (Garamond) imprimé par Gérard Challande à Chêne-Bourg.


Collation :

35 x 47 cm, en feuilles, couverture cartonnée avec Kaji-kami marouflé, notes (musicales) de la 1e eau-forte sur le dos, découpage d’une des gravures sur le premier plat, étui Arches chamois décoré d’une des gravures découpée.


Edition originale :

24 ex sur Kaji-kami fait main à Tosa City collé sur Vélin d’Arches 300g.

numérotés de 1 à 20 4 épreuves d’artiste.

Numérotation des couplets ( 6 doubles pages) et de l’édition par gaufrage

Il existe (existait) 5 ex. séparés des 8 gravures.


Illustrateur :

8 eaux-fortes, aquatintes et vernis mou (crayon) (env 25 x 32 cm, la première 15 x 32 cm) en couleurs.

Les gravures sont imprimées sur Kaji-kami collé sur Vélin d’Arches

Les gravures furent imprimées au très-regretté CGGC, ci nommé GCEC en anglais


Commentaires :

Dans cet ouvrage entièrement conçu en vieil anglais –La chanson raconte l’histoire d’un dragon immensément grand, histoire d’exagération : chaque couplet en rajoute !– l’artiste ose de grandes gravures d’un style provocateur : voyez les vieilles dames de Derby, crayonnées à la hâte ( ?) : ne dirait-on pas les mères-grand d’un Reiser ou d’un Siné? Voyez le sang du Tup : une incroyable aquatinte rouge, toute rouge ! Aucun respect pour la gravure classique !

Sur la page de titre, la musique de la chanson (transcrite par Madeleine Granger) est gravée.

Ce livre reste le seul (avec "Tell Me Good Morning") où l’artiste-éditeur met une majuscule à Nomades : L’anglais n’exige-t-il pas des majuscules dans les titres ? Mais alors pourquoi le e à la fin ? –What about the Concorde ? nous rétorque-t-il !

Une grosse coquille en page de titre : régulièrement l’artiste songe à détruire l’édition… avis aux amateurs !


Prix :

épuisé


Thèmes :

chanson / dragons / estampe originale / Genève / Derbyshire / Bourquin/