GODEL Vahé :
Plumes et feuilles



Editeur :

Éditions nomades, Genève et Usinens, octobre 1993 (sans mention de jour).

Texte calligraphié (encre de Chine) 7 fois par Vahé Godel.


Collation :

25 x 23 cm, couverture linorg 250 g. des Moulins de Larroque et Pombier, recouverte sur 3 côtés d’une gouache / encre de Chine, étui des Reitz-Ender marouflé du même papier. En feuilles : linorg aussi (cahiers de deux, légèrement reliés au fil blanc apparent).


Edition originale :

7 exemplaires (I – VII) en linorg. Il existerait chez l’artiste un exemplaire surnuméraire sans le texte.

« L’ouvrage comporte une suite de Vahé Godel manuscrite à l’encre de Chine et des gouaches originales de Thierry Bourquin ».


Illustrateur :

3 doubles cahiers et un cahier simple (colophon).

Gouaches aux couleurs lumineuses et franches surmontées de calligraphie gestuelle noire.

Point d’estampe !

Le texte écrit de la main du poète s’intègre dans l’image et y participe.


Commentaires :

La preuve que le travail de l’artisan n’est pas plus fastidieux que d’avoir recours aux presses et autres lourdes machines.

Rencontre heureuse entre le poète-calligraphe et le calligraphe-peintre.

L’artiste a proposé ses images à Vahé Godel, qui a utilisé son imaginaire (et l’espace libre) pour achever le livre.

Calligraphié 7 fois, raturé 7 fois aussi ! La rature ne fait-elle pas partie intégrale de la création ?

L’artiste qui se dit graveur est-il aussi un peintre ? Ce livre porte à le croire .


Prix :

épuisé


Thèmes :

poésie / peinture / Godel / Moulins de Larroque et Pombié / Genève / Bourquin /