PY Albert :
D’un vanneur de mots aux vents



Collection :

brises


Editeur :

Éditions nomades, Genève, 13 février 1999 .

Tapuscrit de l’auteur séricigraphié par l’artiste sur papier de riz du Népal appliqué sur copeaux des Moulins de Larroque et Pombié.


Collation :

9 x 6 cm, couverture brique, texte et illustrations sur copeaux se dépliant sur 92 cm, titre turquoise sur le dos.


Edition originale :

45 ex (1 – 40 et e.a. I – V).


Illustrateur :

2 eaux-fortes himalayennes et aériennes rehaussées de turquoises et de Chine (Indian ink).


Commentaires :

brises n° 8 ! Poème himalayen dans la légèreté des prières aux quatre vents.

L’artiste avait publié aux petits classiques du grand pirate un poème fort différent sur le même thème (1994). (voir: Les prières)

Le Népal fut une étape importante dans sa quête (cf. Le Printemps à Santiago).

Un zeste de papier de riz du Népal, des copeaux de Dordogne : la synthèse est parfaite, elle a « reç[u] la grâce / légère / de te perdre comme elles / en lumière (…).

Albert Py fut le professeur de Dissertation française du futur artiste à la Faculté de Lettres de l’Université de Genève : il quitta les études littéraires suite aux mauvaises notes infligées par le déjà poète…

Le destin leur sourit à tous les deux qui se retrouvèrent autour de ces délicates prières !


Prix :

épuisé


Thèmes :

poésie / estampe originale / brises / Moulins de Larroque et Pombié / Py / Genève / Bourquin /