(Dictionnaire Géographique Portatif) :
Nusantara



Collection :

Éditions nomades, Genève, 15 mai 2002.

Texte en jet d’encre tiré dans une mansarde du Cynence


Editeur :

18 x 40 cm, les 20 estampes sont en feuilles, les 14 pages de texte sont cousues à la japonaise

à l'aide de « gewang », (ficelle de cactus de l’île de Roti au large du Timor), l’ensemble sur thé à la forme des Moulins de Larroque et Pombié.

Deux fines plaques de « cocotier spécialement coupé dans les montagnes javanaises » relient le tout, tout qui se referme grâce à deux bouts de « gewang » .Une des 20 plaques de cuivre originales orne chacun des livres : « On prie les dieux qu’il ne provienne pas des mines de la Freeport en Papouasie Occidentale… »

Le titre précise : « Nusantara, 20 eaux-fortes rehaussées de Thierry Bourquin inspirées par l’Indonésie et le Timor Lorosae » puis, sur une deuxième page : « Enrichi de citations du Dictionnaire géographique portatif ou Description des empires, royaumes, républiques, provinces, départemens (sic, comme dans l'original), villes, évêchés, duchés, comtés, marquisats, ports et forteresses des quatre parties du monde, traduit de l’Anglois (re-sic) par Vosgien, à Lyon, chez Amable-Leroy, Imprimeur-libraire, 1809 ».


Collation :

18 x 40 cm, les 20 estampes sont en feuilles, les 14 pages de texte sont cousues à la japonaise (« gewang », ficelle de cactus de l’île de Roti au large du Timor), l’ensemble sur thé à la forme des Moulins de Larroque et Pombié

Deux fines plaques de « cocotier spécialement coupé dans les montagnes javanaises » relient le tout, tout qui se referme grâce à deux bouts de « gewang » Une des 20 plaques de cuivre originales orne chacun des livres : « On prie les dieux qu’il ne provienne pas des mines de la Freeport en Papouasie Occidentale… »Le titre précise : « Nusantara, 20 eaux-fortes rehaussées de Thierry Bourquin inspirées par l’Indonésie et le Timor Lorosae » puis, sur une deuxième page : « Enrichi de citations du Dictionnaire géographique portatif ou Description des empires, royaumes, républiques, provinces, départemens (sic car on écrivait ainsi en 1809), villes, évêchés, duchés, comtés, marquisats, ports et forteresses des quatre parties du monde, traduit de l’Anglois (re-sic) par Vosgien, à Lyon, chez Amable-Leroy, Imprimeur-libraire, 1809 ».


Edition originale :

20 exemplaires dits de tête (I – XX) et trois épreuves d’artiste (e.a.1 – 3), le colophon annonce 43 tirages de chaque gravure, à savoir qu’il reste 20 ex. isolés de chaque estampe (1 – 20) .


Illustrateur :

20 eaux-fortes (8 x 23 cm) rehaussées de gouache et d’encre de Chine, 19 évoquent l’Indonésie et une (Le Jésus de Dili) le Timor Oriental.


Commentaires :

Il fallait bien qu’un jour notre artiste nous impose quelque chose d’indonésien : on attentait des sérigraphies à la Bombay Express ou à la Phu : eh bien non, il nous choppe au contour avec des eaux-fortes stylisées mais réalistes, imprimées de blanc et rehaussées de couleurs au pinceau de calligraphe, mais non pas coloriées. On y trouve des durions (avec une citation de Lord Raffles), un crabe, quelques temples, aucune mosquée et rien de Bali, du batik, des oiseaux en cage, des rizières, etc… : on dirait que ce sont là ses racines. Mais il nous rétorque, paraphrasant Rimbaud et ses semelles de vent : – Non, je n’ai point de racines, j’ai des tongs !

Et ce dictionnaire portatif d e 1809 : la nique aux Guide du Routard et autre honteuses publications !

Nusantara signifie « archipel » en indonésien : le pays aurait pu s’appeler ainsi.

Notons l’orthographe du « Cynence » : « l’artiste a commencé à imprimer ses estampes en son atelier du Cynence en mai 1998, pendant les premiers et joyeux événements de la Batik Revolusi, et achevé de les tirer en 2002, alors que, telle l’encre d’imprimerie, la liberté était sortie de son tube » : elle ne pourra y rentrer !


Prix :

CHF 700


Thèmes :

estampe originale / Larroque et Pombié / Indonésie / Timor Oriental / voyage / Genève / Bourquin /