BYTNIEWSKI Danusza :
Le lotulia



Collection :

Typographie belle et light (Futura light) de Alain Chabloz à Lausanne


Editeur :

Éditions nomades, Genève, 25 avril 2006.

Typographie belle et light (Futura light) de Nicolas Chabloz à Lausanne.


Collation :

26 x 16 cm, se dépliant, à la japonaise, sur 186cm.

Sur le premier plat : telle une larme de lave, Adriana Hartley a coulé une plaque de porcelaine partiellement émaillée de turquoises.

Brut : le papier (aquarelle toile 600 g des Moulins de Larroque et Pombié) fait le poids et l’affaire .

Le colophon est signé par la poète, la céramiste et le graveur.


Edition originale :

40 exemplaires : 30 ex. de 1 à 30, et 10 épreuves d’artistes (ea I – X).


Illustrateur :

Longue eau-forte de Thierry Bourquin de 7 cm de haut, imprimée sur le bas du livre et s’écoulant sur 93 cm, ainsi qu’une eau-forte de la céramiste (19 x 15,5 cm), toutes deux rehaussées par T. B  de couleurs interférentes –qui varient avec la lumière– dénichées dans l’Oregon pas Steve Litsios.


Commentaires :

Le lotulia : le poème a obtenu le prix Nouky Bataillard de poésie en avril 2005.

Le poème est superbe : du grand Bytniewski.

Le thème ? Lisez, relisez, c’est un poème qu’on redécouvre à chaque lecture.

Porcelaine : La sensibilité et la maîtrise de Adriana Hartley rendent inutiles toute autre intervention autour du livre.

Interférence : les couleurs nacrées vibrent et murmurent sur l’encre blanche et généreuse, l’image souligne le texte sans le déflorer.

Trois arts, trois artistes, trois sensibilités pour un seul et riche lotulia.

Thierry Bourquin, pour la première fois, a songé à tout laisser tomber après le succès très mitigé de ce livre  d’une rare perfection: il aurait ainsi terminé sa carrière en inutile et parfaite apothéose.


Prix :

CHF 700


Thèmes :

poésie / estampe originale / céramique / Bytniewski / Hartley / Larroque et Pombié / Genève /