RICHARD Hughes :
La Ballade pour parler d’adolescence



Editeur :

Éditions nomades, Genève, équinoxe d’automne 2007, mai 2007 pour le texte imprimé en Garamond par Nicolas Chabloz à Lausanne.


Collation :

24 x 28 cm, en feuilles, doubles feuillets, couverture Pavatex (!) recouverte à l’intérieur et sur un quart du premier plat du même papier (eucalyptus des Moulins de Larroque et Pombié) que pour le corps d l’ouvrage, impression en rouge : « FV&HR » sur le premier plat.

Plaque de cuivre gravée et encrée sur le dos des ex. de tête, « LA BALLADE » en rouge sur celui des ex. courants

Suite sans texte sur Kochi-no washi pour les ex. de tête.

Étui du même pavatex recouvert de papier de Java, avec « LA BALLADE » en rouge sur le dos des étuis de tête.

L’inscription « sur le Noel, morte saison / Que les loups se vivent de vent Françoys Villon » suit le titre.


Edition originale :

52 ex. sur eucalyptus : 16 ex de tête ( I – XVI) avec suite,

23 ex. courants (1 – 23), 6 épreuves d’artiste (e.a. 1 – 6) et 6 hors commerce (h.c.I – VI) : refaites l’addition…


Illustrateur :

Trois eaux-fortes pleine double page, rehaussées de Chine et de rouge. Une eau-forte en couleur (8 x 8 cm) de facture plus classique (cf.The damsel with a dulcimer in Kubla Khanh), sur elephant dung du Sri Lanka appliqué. Des caractères de bois (23 x 23 mm, impression rouge) parsèment le livre : rien de kabbalistique, il s’agit d’une mystérieuse manière de numéroter les pages : vous avez trouvé le truc ? Suite des 4 eaux-fortes, rehaussées et sans texte, sur Kochi-no washi. Imprimé sur sa presse du Cynence.


Commentaires :

Hughes Richard avait édité ce poème, écrit en novembre-décembre 1961, en quelques exemplaires sous forme de poème-affiche fort recherchés : en existe-t-il encore ?

Rouge noir gris : des couleurs qui frappent avec les caractères de bois qui donnent une autre dimension au livre et jouent avec Garamond..

L’artiste a osé le concept : cheap pavatex et nobles papiers, nobles estampes.

Elephant dung : il s’agit bien de papier fabriqué par le système digestif d’éléphants ! Encore le même concept, ma foi très réussi !

Suite sur Kochi-no washi : on la trouve emballée dans une double page d’eucalyptus avec « washi » inscrit en caractères de bois rouge. Ce papier est très fin, les estampes sont rehaussées de Chine et de couleurs nacrées, dites « interférentes » qui changent au gré de la lumière. De plus, vu la minceur du papier, ces estampes s’admirent recto et verso...


Prix :

Ex. de tête: épuisé, ex. courant: CHF 600


Thèmes :

poésie / estampe originale / Richard / Larroque et Pombié / Genève / Neuchâtel / Jura / Bourquin /